Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.

Espace de discussion

Filtrer sur le thème :

Connaitre son patrimoine pour prioriser son action

Messages

Par Yann Epstein le 14/02/2020 à 18:16 Animateur de groupes

La nécessité d’effectuer un inventaire de son patrimoine immobilier est la pierre fondatrice de toute action sur le bâti d’une structure.

C’est aussi la première étape immobilière d’une réflexion à mener sur sa stratégie patrimoniale.

Si vous avez une expérience à partager avec vos pairs sur les démarches que vous avez entreprises, des questions qui se posent à vous, rejoignez le fil de discussion !

-          Quels sont les éléments du diagnostic immobilier ?

o    état des lieux de la structure des bâtiments,

o    état des lieux de leur vétusté,

o    les différents diagnostics règlementaires

o    quelles sont les surfaces de mon patrimoine ?

o    quels titres de propriété ?

o   Etc..

-           Quelle adéquation entre  fonctionnalité et usages ?

Par MATTHIEU USUNIER le 17/02/2020 à 12:05

Je vous rejoins Yann sur la nécessité d'une connaissance du patrimoine pour maîtriser son vieillissement et les risques associés.

De nombreuses démarches ont été entreprises pour aligner la connaissance du patrimoine et la projection de son évolution avec les enjeux propriétaires et les budgets disponibles. Les niveaux de maturité diffèrent cependant en fonction des secteurs considérés.

Dans un contexte budgétaire très contraint, la connaissance du patrimoine permet :

- L'optimisation du patrimoine face à ses usages

- L'identification des montants travaux nécessaires à court-moyen terme

- La priorisation des opérations à réaliser 

- La justification des besoins budgétaires 

- L'identification des impacts de ces arbitrages budgétaires, etc.

Leader dans le domaine de la gestion du patrimoine et de la maintenance prédictive, nous avons conduit de nombreuses démarches similaires avec des acteurs infrastructures (réseaux d'eau, d'electricité, usines de production, autoroutes) et immobiliers (Ministère des Armées, qui embarque notamment bon nombre d'hopitaux).

Je serai heureux de vous faire profiter du retour d'expérience sur les meilleures pratiques à appliquer en matière de connaissance et de gestion du patrimoine. N'hésitez pas à m'interpeller sur ces thématiques.

Par BERNARD JOURDAIN le 18/02/2020 à 09:06 Animateur de groupes
bonjour je trouve très intéressant cette démarche de connaissance du patrimoine car dans le cadre du décret tertiaire et de son application, nous allons devoir connaitre parfaitement notre patrimoine et ses usages pour pouvoir planifier les travaux pour répondre aux objectifs du décret et baisser nos consommations nous allons devoir construire un outil de planification des travaux pour répondre au décret ok pour profiter de ce retour d'expériences bernard
Par Eric DESMOTTES le 18/02/2020 à 09:53

Bonjour, 

Je rebondis sur ces propos pour indiquer que nous ne partons pas de rien en terme d'outil, notamment avec le projet détablissement qui donne déjà les tendances sur le développement des activités de nos établissements de santé.

Effectivement la loi Elan doit nous permettre de nous poser les bonnes questions. La consultation de l'ANAP pour batir les futurs décrets d'application est une très bonne initiative. Nous devons réfléchir autrement sur la gestion de notre patrimoine immobilier, dont la base reste sa connaissance.

Deux axes qui se complètent à mon sens. D'une part, en terme d'efficience energétique, d'autre part en tenant compte de la gestion des organisations dans les services que nous voulons réhabilité, ou lors d'opérations neuves.

C'est en combinant ces deux axes que nous pourrons allier maitrîse de nos consommations energétiques et optimisation du patrimoine.

Anonyme
Glissez-déposez une pièce jointe à la discussion
Haut de page